AP Plongée

AP Plongée
www.ap-plongee.fr

vendredi 19 septembre 2014

Le vêtement isothermique

Nous ne parlerons pas ici des vêtements secs. Je me tiens à votre disposition pour tout renseignements sur ce type de vêtement ainsi que de la spécialité PADI s'y référent.

Il est tout à fait normal qu'un vêtement laisse entrer de l'eau, le rôle d'un vêtement est de limiter la circulation d'eau afin que la déperdition de la chaleur du corps se fasse beaucoup plus lentement.

Les points à prendre en comptes concernant les vêtements humides portent sur l'épaisseur du matériau et du niveau de protection que vous recherchez pour votre confort. L'épaisseur du néoprène vari de 1mm à 7mm. Il existe des combinaisons intégrales, à une ou deux pièces superposables, ou bien un shorty à manches et jambes courtent.
Certains vêtements peuvent comporter des fermetures à glissière aux poignets, aux chevilles, sur la poitrine ou sur les côtés. Elles facilitent l’habillage mais constituent aussi des entrées d’eau dans le vêtement.

Quand on choisit un vêtement humide, on doit le choisir parfaitement ajusté : c’est l’un des aspects les plus importants du choix. Si le vêtement est trop ample, l’eau circule à l’intérieur et le corps se refroidit. S’il est trop serré, il peut gêner les mouvements.
Le vêtement doit être confortable sans qu’il y ait de plis ou de zones trop serrées. Il ne doit ni laisser d’espace ni bailler sous les bras ou entre les jambes. Les ouvertures au cou, au poignet, à la taille et à la cheville doivent être assez ajustées pour éviter à l’eau de pénétrer mais assez amples pour être confortables et laisser le sang circuler.